Shotokan

Dragon Magazine n°30 – Le Shotokan en France

Pour faire écho à la parution d’un dossier sur le Shotokan en France dans le magazine Dragon n°30 du 29 avril 2017, retrouvez ici l’intégralité de nos échanges avec la rédaction.


DM : Pouvez-vous nous parler de l’histoire de la JKA/WF France ?

JKAWFF : Notre pays possède nombre d’instructeurs et d’élèves expérimentés s’inquiétant chaque jour davantage des dérives sportives et commerciales qui menacent également, au-delà du Karate-do, le Shotokan JKA et ternissent son image. Voilà pourquoi, un certain nombre d’entre eux ont trouvé salutaire de se regrouper au sein d’une nouvelle organisation en France, avec le soutien et l’aide précieuse de Sensei Masao Kawasoe et de Sensei Toshihiro Mori.

La JKA/WF France a donc vu le jour en 2013. C’est un groupement d’associations, une organisation à but non lucratif, financièrement transparente, entièrement démocratique et exclusivement responsable devant ses membres. Elle respecte scrupuleusement les statuts et les règlements de la JKA World Federation, à laquelle elle est affiliée, et pratique une politique d’ouverture destinée à encourager le plus grand nombre à découvrir ou redécouvrir le véritable Karate-do de la JKA.

Intégration dans une organisation mondiale

En tant que branche officielle de la Japan Karate Association, la JKA/WF France n’a ni responsable ni commission technique, étant entendu que l’unique structure de notre école ayant autorité en la matière – Shuseki Shihan, Shihan-kai, etc. – se trouve à Tokyo, au Japon. Nos membres sont par conséquent libres, dans le respect des seules règles définies par JKA HQ, de promouvoir et de développer comme ils l’entendent la pratique du Shotokan JKA, là où ils se trouvent.

In fine, à l’heure de l’avènement du karaté sportif et olympique, la JKA/WF France est un groupe d’élèves et d’instructeurs 100% fidèles à la JKA, qui désirent étudier librement le Karate-do qu’ils aiment, un karaté authentique et traditionnel, en gardant pour cela leurs racines profondément ancrées au Japon.

Notre objectif déclaré est la recherche de l’excellence technique ainsi qu’un retour à l’esprit et aux valeurs originels de la JKA. Notre ambition étant de maintenir un haut degré de qualité et d’exigence dans notre pratique, nous accueillons toutes celles et ceux qui souhaitent s’entraîner ardemment, étudier le Shotokan JKA en profondeur et prendre une part active à son développement.

DM : Quels sont les liens de la JKA/WF France avec le Japon ?

JKAWFF : Nous avons un lien direct avec le Japon et le Honbu Dojo (dojo central). En effet, la JKA/WF France est la seule organisation JKA en France dont chaque membre est enregistré directement auprès de JKA HQ (Tokyo) et reçoit du Japon une licence individuelle portant un numéro unique d’identification.

Au-delà de ces liens purement administratifs, nos liens sont aussi affectifs avec beaucoup d’instructeurs de la JKA auprès desquels nous nous sommes formés et avec qui nous avons passé plusieurs décennies en karate-gi, partout dans le monde.

(suite…)

Naka Sensei Christmas Class – Paris – 5 Décembre 2016

Petit retour en images sur le cours de Naka Sensei, organisé par la JKA Paris le 5 décembre dernier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cliquez ici pour rejoindre la JKA/WF France en 2017

Nul n’est prophète en son pays

Cette expression trouve son origine dans le Nouveau Testament ; Jésus revient prêcher à Nazareth, où il a passé son enfance, mais les Nazaréens s’étonnent d’entendre prêcher le « Fils du charpentier » et essayent de le chasser de la ville.

Il est donc difficile d’être reconnu et apprécié dans son propre pays ou parmi les siens… Pascal Lesage¹ en a fait l’amère expérience lors de son retour en France, après plus de vingt ans passés au Japon à étudier le Karate-do JKA, la langue et la culture japonaises, et ce dans plusieurs universités prestigieuses dont Takushoku.

Ayant fui le « karaté commercial », Pascal n’est plus instructeur professionnel mais continue de développer et de transmettre, à la tête de son groupe – le Showakan – et au sein de la JKA/WF France, un karaté « japonais » dans la technique mais surtout dans l’esprit.

En savoir plus sur Pascal…


¹ Instructeur 5ème Dan – JKA Member ID 1160000033

JKA Christmas Camp 2016

Nous avons le plaisir de vous annoncer la venue prochaine en France, du 2 au 4 décembre, de deux instructeurs du Honbu Dojo (Tokyo, Japon).

Naka Tatsuya 中 達也 et Shimizu Ryosuke 志水 亮介 seront en effet les invités de marque de la 7ème édition du JKA Christmas Camp, organisé par les Dojos Yon & Vie de Karaté de notre ami Emmanuel Etienne¹.

Nous demandons explicitement à tous les membres de la JKA/WF France, et à tous les passionnés du Shotokan JKA dans notre pays, de soutenir le JKA Christmas Camp et de contribuer, cette année encore, à son succès.

Oss !


¹. Instructeur 5ème Dan – JKA Member ID 1050000038

Important announcement

To all JKA members and friends in France,

We are happy to announce that in accordance with the wishes of Mr. Kusahara and Mr. Ueki, president and chief instructor of JKA respectively, who have publicly expressed their desire to see a unification and mutual cooperation between all JKA members, an entante, for the common benefit of all practitioners, has been reached in our country between FJKA and JKAWFF/KG.

An agreement has been reached opening the path to future and closer cooperation between the two organisations, with the aim of defending, promoting and developing the practice of JKA Karate in France.

Knowing that we are counting on your support, we invite you to read the details of this agreement which can be found in the document linked below.

Report of NCC meeting of 11 March 2016

The Executive Board

Communiqué important

A tous les membres et amis de la JKA en France,

Nous sommes heureux de vous annoncer qu’afin de répondre à la volonté de MM. Kusahara et Ueki, respectivement président et chef instructeur de la JKA, qui ont exprimé publiquement leur désir de voir tous les membres de la JKA s’unir et coopérer, un rapprochement, dicté par le souci de l’intérêt général, s’est opéré dans notre pays, entre la FJKA et la JKAWFF/KG.

Un accord a été conclu, jetant les bases d’une future coopération plus étroite entre les deux organisations, dans le but de défendre, promouvoir et développer la pratique du Karate-do JKA en France.

Sachant pouvoir compter sur votre soutien, nous vous invitons à découvrir les termes de cet accord en parcourant le document ci-dessous ;

Rapport de la réunion du CNC du 11 mars 2016

Le Bureau Exécutif

JKA Windsor Spring Camp – 22 au 24 avril 2016 – Angleterre

Informations et inscriptions

Hervé Delage – 7ème Dan – à Paris le 2 avril 2016

Herve Delage 7e Dan - Paris - 2 avril 2016

Hervé Delage : portrait d’un pionnier de la JKA en France

Le Karaté JKA est toujours bien vivant en France, mais pas forcément là où on le pense. Loin des sentiers battus du sport-business, il poursuit sa lente évolution sans se couper de la tradition, et ce grâce à une poignée d’irréductibles instructeurs qui préfèrent se tenir éloignés des sunlights, convaincus depuis toujours que la vérité est ailleurs.

« Le Karaté n’est ni un sport, ni un commerce ! »

Herve DelageHervé Delage¹, à l’instar d’autres anciens comme Marcel Le Rolland, fait partie des instructeurs de cette trempe-là. Il est resté fidèle, envers et contre tous, aux valeurs et au véritable esprit du Karate-do de la JKA, l’école qui l’a formé ; celle des Kase, Shirai et Enoeda.

Il demeure l’un des pionniers de la JKA en France, l’un de ses premiers instructeurs et infatigables missionnaires.

Diplômé JKA de la première heure (voir-ci plus loin), Hervé Delage est tout d’abord une figure familière des championnats dans les années soixante-dix. En 1973, il est le capitaine de l’équipe de France emmenée au Japon par Kase Sensei, dont il fut l’un des premiers élèves et qu’il assistera plus tard – au côté de Kenji Tokitsu  dans son dojo mythique de la rue Daguerre, à Paris.


« Le plus important : rester libre ! »

A la fin des années quatre-vingt, quelque temps après avoir cofondé la F.S.K.A. (France Shoto Karate Association), organisation représentative du Karaté JKA en France, il prend ses distances avec la maison mère du Shotokan.

D’une part, car comme Kase Sensei, sa recherche personnelle s’accommode mal du cadre rigide de la pratique « à la japonaise », allant toujours vers plus de liberté d’esprit dans l’expression de son Karate-do. D’autre part, car il est viscéralement attaché aux valeurs morales ainsi qu’aux principes de vie qui sont les siens et que ne partagent visiblement plus ses compagnons de route de l’époque.


« Il n’y a pas de cause perdue tant qu’un seul homme continue à se battre pour elle. »

A 65 ans, Hervé Delage, toujours plus inquiet des dérives sportives et commerciales qui menacent aujourd’hui le Karaté JKA et ternissent son image, revient dans « sa maison » pour y défendre l’idée d’une pratique authentique et martiale.

Ayant toujours préféré l’ombre à la lumière, il continue, dans son dojo de Moulins ou en sillonnant la France, de transmettre inlassablement à un public d’initiés le fruit de 50 années de pratique et de recherche ; un Karaté dynamiquetraditionnel et moderne à la fois, nourri de connaissances scientifiques. Un Karaté technique, fluide, puissant et rapide… un Karaté toujours en mouvement comme l’incarnait à la perfection Kase Sensei.

Shodan JKA Hervé Delage

Shodan JKA, 15 avril 1970.


¹. Instructeur 7ème Dan – JKA Member ID 1080000024